UNE PETITION POUR LA SORCELLERIE

11 04 2009

clip_image002

La sorcellerie, une effroyable réalité que l’on a trop souvent oublié…
Si l’on vous dit qu’en Ecosse, la dernière femme condamnée de sorcellerie ne le fut qu’il y a seulement 68 ans, vous aurez certainement du mal à le croire. Pourtant, dans ce pays, la Loi sur la sorcellerie établie en 1735 ne fut abolie qu’en 1951 et Helen Duncan, cette dernière inculpée, avait passé neuf mois dans les geôles écossaises pour avoir entendu l’esprit d’un marin lui parler du naufrage d’un navire de la Royal Navy au cours de la Seconde Guerre Mondiale, alors que cette perte n’était connue que de la seule armée.
En conséquence, ce jeudi 28 février, deux pétitions ont été déposées devant le Parlement écossais réclamant le pardon posthume des accusés de sorcellerie, la première pour le cas spécifique de Helen Duncan, l’autre pour l’ensemble des condamnés. Ce qui n’est pas rien, puisque, comme l’a soulignée le Full Moon Investigations, une organisation spécialiste du paranormal à l’origine des pétitions, « quatre milliers de personnes ont été accusées de sorcellerie en Ecosse, dont environ 85 % de femmes ».
Au total et sur toute l’Europe, du XII au XVIII ème siècle, près de 50 000 personnes seraient mortes sur le bûcher, dont plus des trois quarts auraient été des femmes. 

Sources : elbakin.net








%d blogueurs aiment cette page :