UN OVNI DANS LE CIEL D’AZF ?

19 04 2009

Une théorie surprenante mais qui  peux intéresser les passionnés d’OVNI que nous sommes, lisez plutôt.

Extraits de La Dépêche

À force d’étudier les enregistrements sismiques ou audio de l’explosion, on finit par en entendre des vertes et des pas mûres… Hier, au procès d’AZF, deux témoins cités par la défense ont évoqué des bruits bizarres survenus peu avant l’explosion. L’un d’entre eux, le Britannique Peter Naylor, qui est un spécialiste européen du traitement du signal, a détecté une source acoustique inconnue dans un enregistrement effectué à Radio Présence.

Peter Naylor localise ce bruit 4,2 secondes avant l’explosion, à une altitude comprise entre 500 et 1 000 mètres. Ce bruit pourrait provenir d’un objet volant qui n’a pas été identifié par les radars.

azf

Me Christophe Lèguevaques, avocat de la mairie de Toulouse, pose une question et fait la réponse : « Existe-t-il un hélicoptère capable de voler à une vitesse de Mach 1,6 ? Non. Alors cela doit ressembler à un Ovni ».

Auparavant, le tribunal avait écouté l’exposé d’un autre « sachant » de la défense, Yves Grenier, professeur à l’École nationale des Télécommunications. Lui aussi a analysé les enregistrements audio de la catastrophe. Avec une méthode différente de celle de Peter Naylor.

Yves Grenier affirme avoir détecté un bruit précurseur à l’explosion. « Ce précurseur a une nature incompatible avec un signal sismique », conclut-il d’une analyse spectrale des enregistrements. « Le bruit présente des sons aigus, dont les plus aigus le sont autant que la dernière touche d’un piano », ajoute-t-il.








%d blogueurs aiment cette page :