DISPARITIONS MYSTERIEUSES DANS LES ALPES-MARITIMES

11 04 2009

clip_image002

Etant originaire de la région Niçoise je vous rapporte ici un événement pour le moins étrange qui n’a toujours pas trouvé le début d’une explication puisque les malheureux n’ont pas été retrouvé.

Voici l’article de Monaco Matin..

Les hauteurs de sospel notamment, sont le théâtre d’événements aussi mystérieux que traumatisants pour les familles mais également pour les enquêteurs

Dans ce registre, Menton et son moyen pays ont été le théâtre d’événements aussi mystérieux que traumatisant. Pour les familles, mais aussi pour tous les enquêteurs qui continuent d’y travailler plusieurs mois après. Sans oublier les proches qui continuent à se poser les éternelles questions : pourquoi et comment ?

En 2005, Philippe Rocheteau est porté disparu au col de Brouis.

En 2006, Anne-Marie Arnal se « volatilise » le long du sentier botanique de Sospel. Le 14 novembre dernier, Mme Falciani, pensionnaire d’une maison de retraite de Menton n’est plus réapparue après avoir pris son café du matin, quartier du Suillet.

Perdu dans la brume ?

Le 1er novembre 2005, Philippe Rocheteau, 31 ans, habitant Menton, prend la direction du col de Brouis, juste au-dessus de Sospel. A 14 heures, sur le parking qui jouxte le sentier de randonnée, le temps se couvre. Menaçant. Il décide quand même de partir à pied vers le Mangiabo. Sa compagne, elle, l’attend dans la voiture avec son fils. Au fur et à mesure que la nuit tombe, l’angoisse commence à monter dans l’habitacle. Finalement à 17 heures, l’alerte est donnée. Philippe Rocheteau est un randonneur aguerri. Il avait pourtant décidé de s’engager seul en montagne, sans moyen de communication, sans eau ni nourriture?

Durant plusieurs jours, une fouille intensive du secteur est menée par la compagnie de gendarmerie de Menton, sous le commandement du capitaine Bernard Siegel. Hélicoptère, brigade cynophile, même les forces de police italiennes sont mobilisées. Une hypothèse est privilégiée : « l’accident sur fond de brouillard et mauvais temps. Le promeneur, désorienté, aurait pris un mauvais chemin avant de chuter dans un trou ou un fossé broussailleux ».

Depuis plus rien. Ou presque.

Un triangle sospellois !

Près d’un an plus tard, au mois d’octobre, c’est Anne-Marie Arnal qui était portée disparue à son tour. Toujours près de Sospel?

C’est un ami, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de cette énergique Mentonnaise de 69 ans, qui prévient les secours.

Randonneuse chevronnée en parfaite condition physique, elle était partie pour une courte balade le long du sentier botanique.

Les secours vont tout d’abord localiser la voiture de Mme Arnal, près de la gare SNCF. De là, ils vont déployer un dispositif en étoile.

Huit sentiers sont minutieusement fouillés sur 3 à 8 km. Pendant plus d’une semaine, un vaste dispositif (hélico, chiens, militaires, pompiers) est maintenu sur zone. Plusieurs randonneurs et proches de la disparue mènent des recherches parallèles : mais toujours rien.

Le 17 décembre dernier, soit plus d’un an après sa disparition, les gendarmes de Sospel ont entrepris de refaire le chemin. Là aussi, une erreur d’orientation reste l’hypothèse privilégiée des enquêteurs. Pourtant la météo était clémente ce jour-là?

Quant à Mme Falciani ? Agée de 76 ans, elle souffrait de la maladie d’Alzheimer. Aurait-elle pris le mauvais bus avant de faire une chute. A-t-elle été prise en auto par une personne mal intentionnée ? Là aussi le voile est épais. Tel que la famille de la malheureuse désespère de la revoir un jour. Son seul espoir, retrouver un corps. Peut-être du côté de Sospel?

Source: Guillaume Bertolino

Monaco Matin


Actions

Information

3 réponses

24 02 2010
Mike

Inquiétantes ces disparitions de randonneurs du coté de Lescun.
Lescun 22 juin 1997 diparition de Didier SEGUIN randonneur.
Lescun 12 janvier 2005 disparition de Yoann VASQUEZ randonneur.
Lescun 05 juin 2005 disparition de Philippe LARRE randonneur
Du coté de Luchon Gatien LOISON randonneur le 29 septembre 2009
http://www.editionsliberte.com/pdf/ListeRandonneurs.pdf

24 02 2010
hypnosys

Excellent merci j’ignorais tous ça!

12 03 2010
spawn

hum…. vous me faites peur là ! soudain j’ai des souvenirs du film "wolf creek" qui me reviennent en tête. frissons dans le dos….brrrrr
les gens n’ont peur de rien quand même, ils partent seul comme ça. le bon randonneur aurait sur lui un petit émeteur gps pour qu’on puisse le localiser eh eh…mais bon, il n’est pas question que de randonneurs me direz vous.
oui c’est louche ces histoires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: